Tous les trois ans, le Prix Lignum récompense les meilleures prestations en bois de Suisse. Sur le Plan national, parmi les 15 premiers rangs issus des cinq régions de Suisse, un jury a décerné un prix or, argent et bronze. Le Prix or va à la gare d’arrivée du téléphérique de Chäserrugg, le Prix argent va à l’immeuble de bureaux Suurstoffi 22 à Rotkreuz et le Prix bronze aux trois bâtiments Freilager à Zurich. Quatre projets ont en outre obtenu le Prix spécial Bois suisse.

Le prix Lignum 2018 a été attribué à la gare téléphérique de Chäserrugg signée Herzog & De Meuron.

Depuis une vingtaine d’années, la construction bois connaît un formidable développement. La technique a fait de grands pas, les normes se sont affinées et des architectes de renom ont insufflé au bois une nouvelle identité. Lignum, l’organisation faîtière de l’économie suisse de la forêt et du bois, a accompagné et dynamisé cette évolution. Créé en 2009, le Prix Lignum récompense les meilleures réalisations en construction bois du pays. Fin 2018, le prix a été décerné pour la quatrième fois.

Faire connaître les mises en œuvre du bois orientées vers l’avenir, tel est l’objectif du Prix Lignum. Les objets suivants étaient admis à concourir : bâtiments, aménagements intérieurs, pièces de mobilier et œuvres d’art réalisés en Suisse ou au Liechtenstein entre le 1er janvier 2014 et le 28 février 2018.

Wohnüberbauung Freillager Zürich
La construction bois est de plus en plus urbaine. Les prix argent et bronze sont allés respectivement à l’immeuble de bureaux Suurstoffi 22 à Rotkreuz et aux trois bâtiments Freilager à Zurich.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le règlement du Prix défini cinq régions de Suisse et dans chacune d’elles les prix or, argent et bronze sont remis. Ces lauréats régionaux se disputent ensuite les prix nationaux. Le premier rang est allé à la gare téléphérique de Chäserrugg, le deuxième à l’immeuble de bureaux Suurstoffi 22 à Rotkreuz et le troisième aux trois bâtiments Freilager à Zurich.

Pour la Suisse romande, le 1er Prix distingue le nouveau bâtiment de la police cantonale fribourgeoise à Granges-Paccot. Le 2ème Prix a été remis au pavillon d’accueil du parc animalier de la Garenne à Le Vaud, tandis que le 3ème Prix a été remporté par le Centre d’entretien des routes à Loveresse. Quatre projets ont également été récompensés par une mention.

Valeur ajoutée écologique

Le Prix spécial Bois suisse distingue des objets utilisant une matière première de proximité issue des forêts locales. Le prix spécial admet uniquement des objets ayant reçu la certification COBS. Selon la catégorie certifiée – façade, structure ou l’ensemble de l’objet – ceci signifie qu’au moins 80% du bois mis en œuvre est indigène et transformé majoritairement en Suisse.

« le bois peut remplacer d’autres matériaux »

Le bois suisse et les produits constitués de bois suisse bénéficient d’une importante valeur ajoutée écologique. En effet, en comparaison internationale, les propriétaires de forêt suisses entretiennent leurs forêts selon les standards les plus exigeants, ce qui contribue activement aux principes du développement durable et de la protection du climat. Le bois indigène est transporté sur de très courtes distances et réduit ainsi une fois de plus la quantité d’énergie grise qu’il contient. Les arbres des forêts suisses lient dans le bois d’importantes quantités de carbone issu du gaz carbonique présent dans l’atmosphère. Lorsque le bois est mis en œuvre de manière durable dans la construction, le carbone fixé naturellement par les arbres reste emmagasiné pendant plusieurs décennies voir des siècles. De plus, le bois peut également remplacer d’autres matériaux dont la production émet d’importantes quantités de gaz à effet de serre et ainsi préserver encore davantage le climat. Lorsque le bois provient de Suisse, les avantages économiques s’ajoutent aux avantages environnementaux. En effet, son utilisation garantit des emplois en forêt et au sein de l’industrie de transformation indigène.

Suite aux remises des prix, qui se sont tenues dans les différentes régions, une exposition itinérante présentera les résultats du Prix Lignum 2018 dans toute la Suisse jusqu’à fin 2019.

Informations:
www.prixlignum.ch

Lauréats nationaux

Prix Lignum or: gare d’arrivée du téléphérique, Chäserrugg.
Prix Lignum argent: immeuble de bureaux Suurstoffi 22, Rotkreuz

Prix Lignum bronze: trois bâtiments Freilager, Zurich

 

Prix spécial Bois suisse (Quatre lauréats ex aequo):

Le bâtiment de la police cantonale fribourgeoise, Granges-Paccot

La halle de production BLS, Bönigen
La « Mondhaus », Alpnach
La tour du parc animalier, Goldau

 

Lauréats et mentions de la région Ouest

Parmi les 83 projets soumis en Suisse romande le jury a décerné trois prix ainsi que quatre mentions.

Premier Prix: Bâtiment de la police cantonale fribourgeoise, Granges-Paccot.

Deuxième Prix: Pavillon d’accueil du Parc Animalier de la Garenne, Le Vaud.

Troisième Prix: Centre d’entretien des routes, Loveresse.

Mentions:

– Théâtre de Vidy, Lausanne

– Salle polyvalente, Le Vaud

– Bâtiment scolaire, Orsonnens

– Transformation d’une ferme, L’Abergement.

 

 

Prix Or, région Ouest

Une Police en or

Le nouveau bâtiment de la Police cantonale fribourgeoise s’inscrit dans la politique de valorisation du bois dans les constructions publiques définie par le Conseil d’Etat en 2011. Il réunit en un seul lieu les services centraux, le Commandement de la Police Cantonale et le Commandement de la Gendarmerie. Le projet s’insère de manière précise dans le site et propose un rapport équilibré avec les bâtiments existants. Par son implantation le projet confère un caractère urbain à l’espace créé et compose une relation volumétrique et fonctionnelle avec les immeubles voisins, siège du centre d’intervention de la gendarmerie.

Le système porteur est réalisé en construction bois sur quatre niveaux. Le bâtiment allongé profite d’une adéquation claire entre le parti structurel et le concept architectural. Le principe offre une grande flexibilité dans la disposition des espaces. Au rez-de-chaussée un large espace de rencontre correspond au flux des personnes visitant le bâtiment, surplombant la cafétéria et s’ouvrant sur le relief des Préalpes.

Le parti d’utiliser du bois, équarri en grande partie, pour le système porteur principal répond au mieux aux critères du développement durable. L’énergie grise consommée y est moindre et l’utilisation des ressources forestières locales favorisées. Une trame de poteaux carrés (28cm x 28cm) disposés tous les 2,10 mètres rythme le bâtiment dans sa longueur. Trois travées divisent l’épaisseur du bâtiment et régissent la disposition du programme.

Deux travées de 7,20 mètres structurent la partie administrative. Les locaux de grandes dimensions sont placés dans une travée de 12 mètres. Des solives en bois équarris composent les planchers et structurent les plafonds, tout en fournissant une solution acoustique simple pour contenir le volume sonore dans les espaces. Cette solution est adoptée uniformément sur les quatre niveaux supérieurs. Afin de laisser visible le bois structurel au plafond, un faux plancher technique accueille et distribue les installations techniques. Les espaces disposés contre la terre ainsi que les noyaux de services sont réalisés en béton apparent.

Le bois imprègne l’ambiance intérieure tandis que la façade est habillée d’un revêtement métallique. Emballées de tôles en aluminium éloxé, les façades enveloppent et protègent le bois qui compose l’édifice. Elles lui confèrent son expression et l’affirment dans son rôle d’institution. Un rythme régulier de pleins et vides aux verticales affirmées se répète sur les deux faces principales orientées nord et sud. Les pignons sont borgnes, résultante du choix de la structure primaire génératrice du projet.

Principaux intervenants

Maître d’ouvrage

DAEC, Service des bâtiments, Etat de Fribourg

Architectes

deillon delley architectes SA, Bulle

Ingénieur civil et sécurité feu

Chabloz & Partenaires SA, Lausanne

Terrassements, béton

André Antiglio SA, Fribourg; JPF Construction SA, Bulle

Sciage et séchage

B.Périsset SA, Estavayer-le-Lac

Travaux de charpente

Brawand Zimmerei AG, Grindelwald

Façades en aluminium

Progin SA Métal, Bulle